La dysgraphie

Crayon cassé

Du grecs dys signifiant «handicap» et graphia, «écrire des lettres avec la main», la dysgraphie est un trouble de l’expression écrite entraînant lenteurs, douleurs et faible lisibilité. En fonction des critères choisis pour définir le trouble, on considère que 10% à 30% des enfants sont dysgraphiques.

Pour Hélène de Gobineau, graphothérapeute française dont les travaux seront repris plus tard par Julian de Ajuriaguerra, un enfant dysgraphique est souvent conscient de ses difficultés. Dans la plupart des cas, cela entraîne chez lui une perte de confiance en lui. C’est alors qu’un graphothérapeute peut entrer en jeu afin de lui donner le goût d’écrire à travers des activités ludiques.

Pour aller plus loin :